Cabaret Louise, de Régis Vlachos




Au Festival d'Avignon, à La Luna 1 rue Séverine. A 19h45

Dignes représentants de La Compagnie du Grand soir Régis Vlachos et Charlotte Zotto nous ouvrent les portes de leur cabaret, le Cabaret Louise !
Du Louise attaque, un peu, mais du Louise Michel surtout.
Avec une énergie positive ils racontent l'histoire de France et nous entraînent dans leur cabaret, hommage à Louise Michel et à la période de la commune de Paris.

Le texte de Régis Vlachos mêle la grande histoire à la petite histoire d'amour chaotique de Simone et d'Edouard. Sur scène, et parfois jusqu'en régie, le passé et le présent s'entremêlent avec un humour et un sens de la dérision jubilatoire. 

Entre poésie et politique, Charlotte Zotto, alias Simone de Belleville, dépoussière l'histoire de France, la vraie, pas l’officielle ni celle des vainqueurs mais celle du peuple et des effacés des pages de l’histoire.
Dans un jeu dynamique et une mise en scène actuelle et vive, Simone nous conte cette dure période de la fin du XIXème siècle.

Charlotte Zotto et Régis Vlachos nous parlent de révolution, de Paris en état de siège lorsque Jules Ferry était maire et que les français mourraient de faim.
Ils redonnent la place qu'elle mérite à Louise Michel, qui bien avant Jules Ferry avait créé l'école gratuite. Ils rendent honneur à toux ceux qui ont sacrifié leur vie au service de la liberté et de l'égalité, ceux d'hier et d'aujourd'hui : Victor Hugo, Théophile Ferré, avec un clin d’œil aux étudiants meneurs du mouvement de mai 1968.
 
Le texte est un véritable hommage aux héros de l'histoire, la vraie, celle du peuple et de ses figures révolutionnaires.
Que les références soient historiques ou musicales, elles fusent, telle la ferveur de l'engagement des acteurs qui nous entraîne dans cette fièvre révolutionnaire bienvenue en ces temps d'expressions populaires grondantes.
Une pièce salutaire !



Cabaret Louise
de Régis Vlachos.
Mise en scène de Marc Pistolesi
Avec Charlotte Zotto et Régis Vlachos et Johanna Garnier.