Oh les Beaux Jours de Samuel Beckett par Peter Brook







 

Quel plaisir de retrouver Kathryn Hunter et Marcello Magni pour une lecture à table de Oh les Beaux jours de Samuel Beckett, orchestrée par Peter Brook.

Sur cette même scène des Bouffes du Nord en 2019, dans Why le théâtre, Peter Brook esquissait une définition du théâtre, s'intéressant à ce qui le compose et à ceux qui le font. Comme le disait alors Kathryn Hunter, difficile de définir ce qu'est le théâtre sinon par élimination 'Je sais ce qu'il ne doit pas être'.

 
Que sont les beaux jours de Samuel Beckett ?
 
Kathryn Hunter entame le monologue désabusé de cette femme emportée par l'absurdité de son existence. Le temps passe et inexorablement ensevelit doucement la vie de Winnie et Willie.
Le sens de la vie tient à l'évocation des souvenirs, aux habitudes, au rythme perpétuel du temps, du temps lent, du temps long.
 
Malgré les quinzaines de répliques de Willie, Peter Brook apporte une véritable présence au personnage.
Rompu et bercé par le monologue de Winnie, Willie marque le tempo de ces journées sans fin.
Est-ce que tu peux m'entendre, est-ce que tu peux me voir ? Winnie sans cesse s'assure de la présence de son époux. Willie alors rompt le long monologue pour répondre aux interpellations de sa femme.
Oh le beau jour que cela aura été ! La simple présence de Willie rassure Winnie. Le couple s'équilibre et se conforte, chacun fidèle à son poste, à son rôle.
 
Dans cette monotonie quotidienne, tout devient prétexte à l'émerveillement.
Winnie s'émeut d'une fourmi vivante qui déambule sur la table, d'une musique qui se rappelle à sa mémoire, Oh le beau jour que ça aura été !
 
Kathryn Hunter et Marcello Magni transcendent la simple lecture pour donner corps aux personnages de Beckett.  La voix éraillée si profonde de Kathryn Hunter et la gestuelle clownesque de Marcello Magni éclairent toute l'originalité de ce théâtre de l'absurde.
La salle du théâtre des Bouffes du Nord s'offre comme un véritable écrin aux deux acteurs. La scène se transforme alors en un tableau aux tons ocres. Kathryn Hunter et Marcello Magni baignent dans une lumière aussi douce et pétillante que des bulles de champagne. 
Oh ! Quel beau jour cela aura été que celui passé en compagnie de Kathryn Hunter et Marcello Magni au Théâtre des Bouffes du Nord. 



 

Oh les Beaux Jours de Samuel Beckett au Théâtre des Bouffes du Nord

Une lecture conçue par Peter Brook et Marie-Hélène Estienne
Avec Kathryn Hunter et Marcello Magni
Lumières Philippe Vialatte
Éléments scéniques réalisés par Oria Puppo

 Vu le 9 octobre 2021 au Théâtre des Bouffes du Nord

 
Photo©Pascal-Gelly